Bouteille pour huile d’olive 

Olives pour huile : le temps de la récolte 

Voilà venue la saison de récolte des olives ! Elles changent de couleur depuis la fin de l’été jusqu’à l’automne, c’est donc le moment parfait pour les cueillir. Selon la variété et la maturité du fruit, l’olive aura un goût qui peut varier et une utilité différente. Les olives vertes, souvent destinées à la consommation directe, doivent être ramassées avant la véraison c’est-à-dire à la fin de l’été. En revanche, et c’est bien celles qui nous intéressent, les olives noires, utilisées pour obtenir de l’huile d’olive, acquièrent leur couleur une fois arrivée à maturité, c’est-à-dire après la véraison. 

La véraison est le processus de maturation de l’olive, c’est bien à ce moment qu’elle change de couleur. La véraison dure plusieurs mois, durant ce processus l’olive va également grossir. (Ce terme est également utilisé dans le domaine des vignes pour parler des raisins). 

Le meilleur moment pour récolter les olives à huile est après les premières gelées, on va donc attendre que soit passé la  mi-octobre voire novembre. Voici donc venue la période de récolte des olives à huile ! 

Comment fabriquer son huile d’olive ? 

Pour fabriquer de l’huile d’olive vierge extra, vous allez devoir suivre plusieurs étapes. 

  1. Nettoyer et effeuiller vos olives 

Quand vous avez cueilli vos olives, commencez par les laver à l’eau pour enlever toute la poussière éventuellement déposée. Ensuite il faut enlever les feuilles, les bois et les tiges qui peuvent avoir été cueillis avec les olives. 

  1. Broyer vos olives 

Une fois propres, vos olives doivent être broyées avec leur noyau. Conserver le noyau permet de recueillir son acide, celui va servir de conservateur naturel pour l’huile. Pour broyer vos olives, vous n’avez qu’à écraser et malaxer la chair et le noyau de l’olive à l’aide d’une machine avec un système de vis sans fin. L’objectif à cette étape est d’obtenir une pâte d’olive fluide, tout en préservant la température en dessous de 27°C. Ainsi on garantit la qualité d’une huile extraite par pression à froid. 

  1. Laisser décanter 

Versez la pâte fluide (la pulpe d’olive) dans un décanteur séparateur horizontal, dans lequel le liquide et le solide vont se séparer. A terme, vous allez récupérer un jus composé d’huile et d’eau de végétation. La pâte sèche restante, appelé grignons, pourra être recyclée dans un compost. 

  1. Extraire l’huile d’olive 

Voici la dernière étape : centrifuger le jus. Pour cela, vous pouvez placer le jus dans une centrifugeuse. L’huile et l’eau présentent des densités différentes, ce qui va permettre de les séparer par centrifugation. Une fois l’huile d’olive et l’eau dissociées, vous pouvez mettre l’huile en bouteille en verre et la consommer directement. 

Les bouteilles pour huile d’olive, avec Findapack

Quel plaisir de proposer à vos invités une bouteille d’huile d’olive faite par vous-même et mise en bouteille en verre, à l’occasion d’une belle réception autour d’une table accueillante  Nous proposons une large gamme de bouteille en verre. Vous trouverez facilement celle qui vous conviendra pour recueillir votre huile d’olive fabriquée par vous-même. Findapack se veut le partenaire de ceux qui aiment fabriquer eux-mêmes leurs huiles, confitures et autre contenus. 


Livraison rapide

Paiement 100% sécurisé

Paiement à l'expédition